Press release | 24 octobre 2018

TechnipFMC annonce ses résultats du troisième trimestre 2018

LONDON & PARIS & HOUSTON--(BUSINESS WIRE)-- Regulatory News:

TechnipFMC plc (NYSE : FTI) (Paris : FTI) a publié aujourd'hui ses résultats du troisième trimestre 2018.

Le chiffre d’affaires global de la Société s’est établi à 3 143,8 millions de dollars. Le résultat net global a atteint 136,9 millions de dollars, soit 0,30 dollar par action diluée. Sont inclus dans ce résultat 2,9 millions de dollars au titre de charges et crédits après impôts, soit 0,01 dollar par action diluée ; le bénéfice par action dilué ajusté s’est élevé à 0,31 dollar.

L’EBITDA ajusté, qui exclut les charges et crédits, a atteint 430,5 millions de dollars ; la marge d'EBITDA ajusté a été de 13,7 %. Les charges et crédits après impôts sont détaillés dans les annexes jointes au présent document.

Les autres éléments significatifs avant impôts ayant eu une incidence sur le trimestre, et pour lesquels nous ne fournissons pas de prévisions sont les suivants :

  • Des pertes de change de 34,4 millions de dollars, soit 0,05 dollar par action diluée, intégrées aux charges corporate ; et
  • Une augmentation de la dette à payer aux partenaires de coentreprises, d'un montant de 93,2 millions de dollars, soit 0,20 dollar par action diluée, qui a été intégré aux charges d'intérêts.

Résumé des états financiers

Une comparaison détaillée des états financiers US GAAP avec les états non-GAAP est présentée ci-dessous, ainsi que dans les annexes au présent document.

(en millions sauf montants par action)   Trimestre clos le

30 septembre 2018

  Trimestre clos le

30 septembre 2017

  Variation
Chiffre d’affaires   3 143,8 $   4 140,9 $   (24,1 %)
Résultat net   136,9 $   121,0 $   13,1 %
BPA dilué   0,30 $   0,26 $   15,4 %
             
EBITDA ajusté   430,5 $   536,2 $   (19,7 %)
Marge d’EBITDA ajusté   13,7 %   12,9 %   74 pbs
Résultat net, hors charges et crédits   139,8 $   183,6 $   (23,9 %)
BPA dilué, hors charges et crédits   0,31 $   0,39 $   (20,5 %)
             
Prise de commandes   3 647,2 $   2 461,9 $   48,1 %
Carnet de commandes   15 178,0 $   13 902,4 $   9,2 %

Doug Pferdehirt, Directeur Général de TechnipFMC, a déclaré : « Nos résultats du troisième trimestre reflètent clairement le bénéfice de la réduction de nos coûts de structure et la qualité de réalisation de nos projets. Cela s’est particulièrement vérifié dans le segment Onshore/Offshore où la réalisation de projets clés comme le projet Yamal LNG est restée forte, ce qui a permis de renforcer encore davantage la marge d’EBITDA ajusté. Le segment Subsea a continué d’afficher une solide performance opérationnelle. Les résultats du segment Surface Technologies ont légèrement progressé par rapport à l’exercice précédent malgré le ralentissement de l'activité de complétion de puits en Amérique du Nord ».

« La prise de commandes de l’ensemble de la Société a une fois de plus été supérieure au chiffre d’affaires, soutenant ainsi une reprise de la croissance du carnet de commandes par rapport à l'exercice précédent. Le montant global du carnet de commandes de la Société s’est établi à 15,2 milliards de dollars, soit une augmentation de 9 % par rapport au même trimestre de l’exercice précédent, avec une croissance observée dans chacun des segments ».

Doug Pferdehirt a poursuivi : « Au cours du trimestre, nous avons livré le train n°2 du projet Yamal LNG, avec près de six mois d’avance sur le calendrier initial. Le volume de GNL expédié depuis Yamal à ce jour dépasse désormais la barre des 5 millions de tonnes, un résultat rendu possible grâce à la réalisation accélérée du projet. La construction et la mise en service du train n°3 progressent bien et sont en bonne voie pour une nouvelle livraison anticipée ».

« Nous avons également achevé avec succès deux autres projets iEPCI™ pour Equinor au cours du trimestre, Trestakk et Visund Nord, tous deux situés sur le plateau continental norvégien. Sur Trestakk, qui a été le premier projet iEPCI™ qui nous a été attribué, nous sommes parvenus à livrer avec succès un système sous-marin complet en une seule saison d'opérations en mer. Le projet de Visund Nord a été réalisé en seulement 21 mois, du choix du concept à la mise en production, ce qui représente un nouveau record pour Equinor. Un important facteur de succès dans la réalisation de ces projets a reposé sur la solide collaboration avec notre partenaire Equinor, ainsi que sur les capacités intégrées dont dispose TechnipFMC ».

Doug Pferdehirt a conclu en ces termes : « Les perspectives d'évolution de nos trois piliers de croissance que sont le subsea, les hydrocarbures non conventionnels et le GNL, demeurent positives ».

« Dans le subsea, la reprise entamée il y a deux ans se poursuit. Dans ce segment, sur cinq des six derniers trimestres, notre ratio prise de commandes/chiffre d'affaires (book-to-bill) a été supérieur à 1. Le nombre de décisions finales d'investissement (FID) continue d'augmenter pour les grands projets grâce à l'amélioration considérable de la rentabilité économique des projets et des flux de trésorerie des opérateurs. La poursuite de la croissance de notre activité dans le domaine des études d'ingénierie d'avant-projet détaillé (FEED) renforce encore davantage nos perspectives favorables. Proposant l’offre la plus complète du marché et forte de sa capacité à exploiter les technologies de nouvelle génération telle que Subsea 2.0™, TechnipFMC tire parti de l'évolution du marché vers des projets de développement intégrés dans le subsea ».

« En ce qui concerne l'activité dans le secteur des hydrocarbures non conventionnels aux États-Unis, les incertitudes à court terme concernant l'activité de complétion de puits devraient s’avérer transitoires. Nous pensons que la croissance de la demande d'hydrocarbures va se poursuivre et que le marché finira par résoudre les contraintes liées aux capacités de transport. En parallèle, le nombre de puits forés mais non achevés continue de croître ; les complétions nécessaires suivront prochainement ».

« Le GNL demeure l'un des marchés qui affiche la croissance la plus forte dans le secteur des hydrocarbures. La croissance de la demande laisse penser qu'une nouvelle vague de projets dans le GNL devra être validée en 2019 et au-delà. Plus de 50 années d'expérience nous ont amenés à assurer la réalisation de plus de 20 % des capacités opérationnelles mondiales. Nous sommes donc bien positionnés pour saisir les opportunités associées à cette croissance du marché ».

Principaux éléments financiers et opérationnels – Troisième trimestre 2018

Subsea

Principaux éléments financiers

Une comparaison détaillée des états financiers US GAAP avec les états non-GAAP est présentée ci-dessous, ainsi que dans les annexes au présent document.

(en millions)   Trimestre clos le

30 septembre 2018

  Trimestre clos le

30 septembre 2017

  Variation
Chiffre d’affaires   1 209,1 $   1 478,2 $   (18,2 %)
Résultat d’exploitation   79,7 $   102,8 $   (22,5 %)
EBITDA ajusté   188,5 $   260,4 $   (27,6 %)
Marge d’EBITDA ajusté   15,6 %   17,6 %   (203 pbs)
             
Prise de commandes   1 553,9 $   979,8 $   58,6 %
Carnet de commandes   6 343,4 $   5 948,9 $   6,6 %

Au troisième trimestre, le segment Subsea a enregistré un chiffre d’affaires de 1 209,1 millions de dollars. Ce chiffre représente une baisse de 18,2 % par rapport à l'exercice précédent, et s'explique par l'arrivée à terme d'un certain nombre de projets en Afrique, en Europe et dans la région Asie-Pacifique ; cette baisse a par ailleurs été partiellement compensée par une augmentation de l'activité en Amérique du Sud. Les précédentes périodes de baisse des prises de commandes, dues à un repli du marché, continuent de peser négativement sur le chiffre d’affaires du segment Subsea.

Le segment Subsea a enregistré un résultat d’exploitation de 79,7 millions de dollars ; l’EBITDA ajusté a atteint 188,5 millions de dollars avec une marge de 15,6 %. Le résultat d'exploitation a reculé par rapport au troisième trimestre de l'exercice précédent, principalement en raison d’une diminution anticipée du chiffre d'affaires et d'un carnet de commandes reposant sur des prix plus compétitifs ; ce recul a par ailleurs été partiellement compensé par les synergies issues de la fusion et d'autres actions de réduction des coûts. Le calendrier d'achèvement de certains projets a continué d'avoir des répercussions bénéfiques sur les marges au cours de la période, bien que dans une moindre mesure par rapport au même trimestre de l'exercice précédent. Ce sont ces mêmes facteurs qui sont à l’origine du recul de l’EBITDA ajusté par rapport à l’exercice précédent.

Au troisième trimestre, le taux d’utilisation des navires s’est établi à 69 %, soit un recul par rapport aux 71 % du deuxième trimestre 2018 et aux 70 % du troisième trimestre 2017.

Faits marquants du troisième trimestre pour le segment Subsea

  • Projet iEPCI™ Trestakk pour Equinor (Norvège)

Réalisation en 22 mois d'un système de production subsea n'ayant nécessité qu'une seule saison d'opérations en mer.

  • Projet IOR iEPCI™ Visund Nord pour Equinor (Norvège)

Nouveau record de rapidité de réalisation d'un projet pour Equinor ; le projet a été mené à bien en l'espace de 21 mois entre la phase de choix du concept et la mise en production.

  • Projet Kaombo pour Total (Angola)

Achèvement réussi de la campagne d’installation pour l'unité flottante de production, stockage et transfert (FPSO) Nord.

Les prises de commandes du segment Subsea sur le trimestre ont représenté un montant de 1 553,9 millions de dollars. L'annonce de l'attribution du contrat suivant a été prise en compte sur la période :

  • Projet Liza Phase 2 pour ExxonMobil (Guyana)

Ce contrat couvre l'ingénierie du système sous-marin pour la phase 2 du projet Liza. Après la phase d’ingénierie et sous réserve des approbations gouvernementales requises, de la validation du projet et de l’autorisation de procéder à la phase suivante, TechnipFMC assurera la fabrication et la livraison des équipements sous-marins. Le périmètre comprend 30 arbres verticaux améliorés en eaux profondes et outils associés, ainsi que huit collecteurs et les équipements de contrôle et de raccordement associés.

Subsea

Écoulement estimé du carnet de commandes au 30
septembre 2018
(en millions)

 

  Carnet de commandes consolidé*   Carnet de commandes non consolidé**
2018 (3 mois)   1 102,7 $   23,4 $
2019   2 798,2 $   179,7 $
2020 et au-delà   2 442,5 $   792,8 $
Total   6 343,4 $   995,9 $
* Le carnet de commandes n’inclut pas l’intégralité du chiffre d’affaires potentiel pour les services subsea.

** Le carnet de commandes non consolidé reflète la part proportionnelle du carnet
de commandes liée aux coentreprises qui ne sont pas consolidées en raison de la
participation minoritaire détenue dans celles-ci.

Onshore/Offshore

Principaux éléments financiers

Une comparaison détaillée des états financiers US GAAP avec les états non-GAAP est présentée ci-dessous, ainsi que dans les annexes au présent document.

(en millions)   Trimestre clos le

30 septembre 2018

  Trimestre clos le

30 septembre 2017

  Variation
Chiffre d’affaires   1 532,5 $   2 308,1 $   (33,6 %)
Résultat d’exploitation   243,4 $   206,4 $   17,9 %
EBITDA

Contacts


Relations avec les investisseurs
Matt Seinsheimer
Vice-président, Relations avec les investisseurs
Tél. : +1 281 260 3665
E-mail : Matt Seinsheimer
ou
Phillip Lindsay
Directeur en charge des relations avec les investisseurs (pour l’Europe)
Tél. : +44 (0) 20 3429 3929
E-mail : Phillip Lindsay
ou
Relations avec les médias
Christophe Bélorgeot
Vice-président, Communication
Tél. : +33 1 47 78 39 92
E-mail : Christophe Belorgeot
ou
Delphine Nayral
Senior Manager, Relations publiques
Tél. : +33 1 47 78 34 83
E-mail : Delphine Nayral